Comprendre monnaie fiduciaire : les informations utiles !

Etes-vous branché dans le monde des finances ? Voulez-vous découvrir les différents types de monnaies ? Connaissez-vous la monnaie fiduciaire ? On vous invite aujourd’hui à découvrir plus de détails et davantage d'informations sur ce type de monnaie. 

La monnaie fiduciaire, de quoi s’agit-il ?

La monnaie fiduciaire est une monnaie qui comprend des billets et des pièces de banque. C’est un instrument financier qui a une valeur nominale augmentée par rapport à la valeur intrinsèque. La valeur de la monnaie fiduciaire est déterminée par la confiance accordée par les utilisateurs et non par le coût de production. Cette monnaie représente environ 15% de la monnaie globale qui circule. 

La valeur intrinsèque de la monnaie fiduciaire, c’est quoi au juste ?

comprendre monnaie fiduciaireTout d’abord, il y a lieu de distinguer entre la valeur nominale d’un billet de banque et la valeur intrinsèque. La valeur nominale ne réside certainement pas dans le coût de la fabrication du support matériel, le coût de fabrication des billets est nettement inférieur à sa valeur. La valeur quant à elle est déterminée par la valeur d’échange et du constat que ce billet permet d’acquérir un service ou un bien à un prix équivalent. 

La valeur intrinsèque d’une monnaie est valorisée sur la confiance portée à la monnaie, la valeur faciale d’une monnaie est donc détachée à la valeur intrinsèque de la pièce. Pour vous faciliter la définition, on vous présente cet exemple : une pièce de 2 euros vaut 6 centimes, cette valeur représente les 8.5 grammes de métaux et non la valeur faciale de la pièce. Donc cette pièce a une valeur faciale de 2 euro et une valeur intrinsèque de 600 centimes. 

De nos jours, plusieurs monnaies qui sont créées à partir de monnaies fiduciaires nationales ne sont plus convertibles en or ou en autres métaux depuis 1971, elles représentent des monnaies fiduciaires.

Quels sont les niveaux de la monnaie fiduciaire ?

Il existe différents aspects liés à la théorie de la monnaie, on retrouve un vocabulaire diversifié qui ne permet pas de distinguer exactement ces aspects. Par exemple, il existe la monnaie fiduciaire, la monnaie marchandise et les certificats pour des volumes ou des métaux précieux. 

Cependant, il y a plusieurs niveaux de monnaie fiduciaire, on distingue : 

  • La monnaie dont le support matériel n’a pas de valeur mais qui est convertible en un bien avec une valeur.
  • La monnaie qui représente une reconnaissance de dette. Cette monnaie est liée à la confiance et à la garantie accordée à un agent économique. Ce dernier détient des avoirs réels. 
  • La monnaie privée de lien avec des actifs (monnaie fiduciaire).

Quels sont les avantages de la monnaie fiduciaire ?

Depuis l’apparition de la monnaie fiduciaire, plusieurs problèmes pratiques ont été résolus. Elle a permis de diversifier les billets et les pièces de banque pour diminuer l’encombrement, maintenant vous n’aurez pas besoin de transporter 100 pièces d’un euro car il existe une version d’un billet de 100 €. 

La monnaie fiduciaire garantit également l’anonymat et la confidentialité. Les différentes pièces et billets de banque peuvent être échangés d’un propriétaire à un autre sans que leur valeur ne change. 

Quels sont les points faibles de la monnaie fiduciaire ?

La monnaie fiduciaire peut présenter quelques risques physiques comme le vol, la perte ou l’incendie. Le risque de la dévalorisation suite à l’inflation ou à des conditions politiques ou économiques. Elle peut aussi être remplacée par d’autres versions et d’autres éditions. Son utilisation et son fonctionnement varient d’un pays à un autre selon des règles spécifiques pour combattre le blanchiment d’argent. 

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *